Haiti Press Network | Cité Soleil: 60 Young Women Have the Tools for the Job Market (French)

Haiti Press Network | Published Aug 25, 2014

Au terme de deux années d’études en Couture, cosmétologie, informatique, cuisine et pâtisserie au Centre de Formation Professionnel Phare de l’association de Femmes Ferventes de Cité Soleil, soixante étudiantes de la promotion « bouffée d’espoir » ont reçu leurs diplômes au cours d’une cérémonie organisée au palais municipal de Delmas, le vendredi 22 août 2014.

« Grâce à cette formation, nous sommes mieux outillées pour faire face à la vie, trouver une place sur le marché du travail », a déclaré Laurent Cassandre, la lauréate des lauréates. « Je remercie la BMPAD, la Banque Mondiale ainsi que la Fondation  Panaméricaine de Développement (PADF)  pour leur apport inconditionnel à notre éducation », a-t-elle dit.

Eunide Majeur, Directrice du centre, a félicité ses étudiantes et a remercié elle aussi les différents partenaires dont le support est vital.

Collette Lespinasse, ex-coordonatrice du groupe de refugiés et de rapatriés (GAR) et Femme de courage 2014, invitée d’honneur à  la cérémonie a félicité les graduées et souligné qu’avec cette formation  ces femmes seront moins dépendantes des hommes.

L’agronome Camel Béliard, Parrain de la promotion, a promis à ses filleules son assistance. Ce professeur, a regretté n’avoir pas participé à la formation de ces jeunes femmes et félicite leurs formateurs.

Présente à cette cérémonie, Nadia Cherrouk, représentante résident de la PADF, s’est dit ravie et fière de participer à cet événement. « La fondation que je représente prend plaisir à participer dans l’effort pour offrir à ces jeunes femmes de Cité Soleil la possibilité de se former, de rêver, de voir l’avenir avec plus d’espoir » a-t-elle confié.

Les sessions au Centre de Formation Professionnel Communautaire Phare, rentrent dans le cadre de PRODEPUR, Projet de développement Urbain de l’Etat Haïtien, mis en œuvre par la PADF. Elles sont financées pas le Bureau de Monétisation d’aide au Développement  (BMPAD), la Banque Mondiale et la Banque Caribéenne de Développement.