Juntas de Norte a Sur

Ensemble Du Nord Au Sud

Voulez-vous que les femmes et les survivantes (ou “victimes”) des violences sexistes aient accès à leurs droits et apprennent à connaître les organisations et groupes locaux prestataires des services?

Aimeriez-vous vous joindre à une lutte collective pour éradiquer les violences sexistes (ou “violences faites aux femmes”) dans la région?

Nous vous invitons alors à construire des ponts (ou “renforcer les liens”) entre les mouvements sociaux d’Amérique latine et des Caraïbes!

La cartographie et la campagne de communication #JuntasDeNorteASur visent à identifier et à rendre visible le travail fait par les institutions publiques, les organisations de la société civile, les organisations de femmes, les groupes et les réseaux qui préviennent la violence contre les femmes et qui accompagnent les survivantes (ou “victimes”). Ce travail est un effort collaboratif pour générer des informations et les rendre accessibles à celles qui en ont besoin en Amérique latine et dans les Caraïbes!

Toutes les informations partagées avec la PADF seront vérifiées et peuvent être consultées sur une carte numérique interactive avec une interface conviviale. Ces informations seront disponibles via une base de données publique afin que vous, votre organisation, les chercheurs.ses et les survivantes (ou “victimes”) de la violence contre les femmes dans la région puissent les consulter et les utiliser.

Cette cartographie menée par la Fondation Panaméricaine du Développement (PADF) en collaboration avec MundoSur (régional) et Alternativas y Capacidades AC (Mexique) fait partie d’un projet visant à élargir et renforcer les réseaux entre les organisations du Sud et à partager les capacités entre les organisations non gouvernementales et les institutions des gouvernements qui fournissent des services de soutien aux survivantes (ou “victimes”) des violences sexistes.

L’objectif du projet est de réunir des institutions gouvernementales locales, des organisations à but non lucratif – en particulier des organisations de femmes et qui travaillent avec des populations moins favorisées – et des défenseurs des droits humains des villes et des communautés sélectionnées pour concevoir, gérer et mettre en œuvre collectivement des solutions face à les violences sexistes (violences faites aux femmes). La PADF les connecte (ou “les met en relation”) également à un réseau de soutien des partenaires régionaux et locaux, ce qui permet la coopération Sud-Sud et l’apprentissage collectif. Le projet est réalisé avec des fonds du Département d’État des États-Unis.

Organisations alliées:

USA
Miles Corporacion
Alternativas y Capacidaes
mundosur

Share this:

Like this:

Like Loading...
%d bloggers like this: